Sodome et Gomorrhe

March 21, 2017  •  Laisser un commentaire

Marcel Proust Sodome et Gomorrhe (707)

La marquise, se retournant, adressa un sourire et tendit la main à Swann qui s’était soulevé pour la saluer. Mais, presque sans dissimulation, qu’une vie déjà avancé lui en eût ôté soit la volonté morale par l’indifférence à l’opinion, ou le pouvoir physique par l’exaltation du désir et l’affaiblissements des ressorts qui aident à le cacher, dès que Swann eut, en serrant la main de la marquise, vu sa gorge de tout près et de haut, il plongea un regard attentif, sérieux, absorbé, presque soucieux, dans les profondeurs du corsage, et ses narines, que le parfum de la femme grisait, palpitèrent comme un papillon prêt à aller se poser sur la fleur entrevue. Brusquement il s’arracha au vertige qui l’avait saisi, et Mme de Surgis elle-même, quoique gênée, étouffa une respiration profonde, tant le désir est parfois contagieux. « Le peintre s’est froissé, dit-elle à M. de Charlus et l’a repris. On avait dit qu’il était maintenant chez Diane de Saint-Euverte. – Je ne croirai jamais, répliqua le baron, qu’un chez-d’œuvre ait si mauvais gout. »

  • Il lui parle de son portrait. Moi je lui en parlerais aussi bien que Charlus, de ce portrait, me dit Swann, affectant un ton trainard et voyou et suivant des yeux le couple qui s’éloignait. Et cela me ferait surement plus de plaisir qu’à Charlus, ajouta-t-il.

Je lui demandais si ce que l’on disait de M. de Charlus était vrai, en quoi je mentais doublement car si je ne savais pas qu’on eût jamais rien dit, en revanche je savais fort bien, depuis tantôt, que ce que je voulais dire était vrai. Swann haussa les épaules, comme si j’avais proféré une absurdité.

  • C’est-à-dire que c’est un ami délicieux. Mais ai-je besoin d’ajouter que c’est purement platonique. Il est plus sentimental que d’autres, voilà tout ; d’autre part, comme il ne va jamais très loin avec les femmes, cela a donné un espère de crédit aux bruits insensés dont vous parlez. Charlus aime peut-être beaucoup ses amis, mais tenez pour assuré que cela ne s’est jamais passé ailleurs que dans sa tête et dans son cœur.

Commentaires

Aucun commentaire publié.
Chargement...

S'abonner
RSS
Mots-clés
Aragon poésie
Archiver
Janvier Février (1) Mars (2) Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre